Rolling bouse – Huile sur toile 60cm sur 80cm

Rolling bouse – Huile sur toile 60cm sur 80cm

1800,- €

Le paysage de la Toscane italienne est aride, dépourvu de bocages ou d’arbres majestueux.

Tout cela parce que l’être humain a arraché tout ce qui le gênait pour pouvoir cultiver de larges parcelles de terre, sur lesquelles il a pulvérisé, depuis des décennies, des herbicides, des pesticides, afin de s’assurer un rendement maximum.

En agissant ainsi, le paysan a appauvri et pollué la terre. Il a également asséché cette terre. Car l’absence de végétation ne permet plus aux pluies d’automne et d’hiver de se fixer dans le sol. Malgré cela, il puisera dans les maigres réserves d’eau pour arroser ses cultures d’été, aggravant ainsi les conséquences du réchauffement climatique qu’il a lui-même provoqué.

Les modestes bousiers se contentent de récolter une boule de merde et de la rouler jusqu’à leur terrier. Les graines contenues dans cette boule leur permettront de se nourrir et ainsi de survivre.

Le bousier n’a pas cherché à contraindre la Nature. Il s’est adapté et sait survivre grâce à ce qu’elle lui donne.

La Nature nous offre gracieusement des trésors qui devraient suffire à notre survie.

En voulant la contraindre, décennie après décennie, nous avons créé une vie d’efforts destructeurs de vie. Alors même que nous vivions dans un Paradis généreux.